• Accueil
  • Artistes
  • Association
  • Blog
  • Contact
  • Lieux et tarifs
  • Newsletter
  • Presse
  • Programme
  • Publication
  • Radio
  • Scientifiques
  • Sponsors & Liens
  • Artistes

    Minnette Vári étudie l’art à l’université de Pretoria, Afrique du sud (1997). Dans toute son œuvre, elle réfléchit sur la complexité de la situation sociale, politique, identitaire et culturelle de la société sud-africaine post apartheid. Minnette Vàri interroge les images de son pays, diffusées dans le monde à partir des images de journaux, magazines, prospectus touristiques, et surtout à partir de la télévision. Dans la vidéo Alien (1998), qu’elle présenta à Paris pendant le “Mois de la Photo” à la Maison Européenne de la Photographie, elle transforme les personnages de la télévision en aliens à partir d’images de son propre corps. Dans l’installation vidéo “Oracle” (1999), elle évoque une analogie possible entre nourriture et information. Mais au-delà de son pays, de l’histoire, du métissage, de la colonisation ou de l’apartheid, c’est la représentation elle-même qu’elle interroge. Selon elle, “il n’existe pas de représentation innocente ; il y a toujours quelqu’un qui pense pour vous”.

    Curatrice de “Magic Moments” (2000), une exposition à la Johannesburg Civic Gallery qui explorait différents aspects du féminin à travers divers point de vues d’artistes, elle prit également part au “Plateau of Humankind: Venice Biennial” (2001) et au “World Wide Video Festival” à Amsterdam (2001), où elle proposa son installation “Chimera”, qui reflète la situation politique complexe post-apartheid sous l’angle d’un monument construit à Pretoria dans les années 40.

    Dans « Quake », installation vidéo sur trois moniteurs qui sera présentée au CAN, Vári juxtapose le physique et le psychologique, en se concentrant sur les associations de ces aspects conflictuels en constante négociation. Des bâtiments généralement associés à la permanence sont ici présentés en mutation, alors que, à distance et en décalage de ceux-ci, des personnes et leurs paysages intérieurs leur tournent le dos. La musique et le langage figuré - tous deux habilement exécutés - conduisent à un mélange efficace qui relève la puissance du royaume matériel s’érigeant au-dessus de la psyche.

    Adriana Conterio
    Beat Lippert
    Béatrice Leresche
    Casilda Conteuse
    Claire Fontaine
    Coralia Rodriguez
    Dario Escobar
    Davide Cascio
    Deirdre the Bard
    Driss Ouadahi
    Fabienne Vuilleumier
    Franco Rau
    François Jaques
    Hito Steyerl
    Javier Téllez
    Jean Katambayi Mukendi
    Jean-Jacques Pedretti
    Jean-Michel Pancin
    Jihad Darwiche
    Kader Attia
    Les frères Chapuisat
    Marco Berrettini
    Minnette Vári
    Mônica Arpin
    Nicène Kossentini
    Olivier Mosset
    Paola Salerno
    Patrick Mohr
    Philippe Campiche
    Pierre Rosat
    Pierre-Philippe Freymond
    Sammy Baloji
    Sandra Amodio
    Sasha Huber
    Shirley Anne Hofmann
    Sibylle Stœckli
    Stephen J. Shanabrook
    Sylvie Fleury
    Tamar Halperin